Les chiffres annoncés par le Centre National du Cinéma il y a quelques jours sont très encourageants. Ce ne sont  pas moins de 206.49 millions de spectateurs qui se sont rendus dans les salles de cinéma en France l’année dernière. Ce chiffre fait écho au jeu de données que nous avons référencé qui détaille les statistiques de fréquentation du cinéma depuis 1938. Ainsi, il faut revenir à 1967 pour obtenir un chiffre équivalent. 1967 et ses 211.5 millions de spectateurs, 1967 et ses succès multirediffusés tels qu’Oscar(Edouard Molinaro), Fantômas contre Scotland Yard (André Hunebelle) ou les fameux 12 salopards (Robert Aldrich).
1967 est d’ailleurs l’année qui marque un effritement régulier du nombre de spectateurs. Imaginez que 10 ans plus tôt, en 1957,  411 millions de spectateurs affluaient dans les salles. En attendant, la télévision est passée par là. Depuis 1957, les chiffres de fréquentation ont constamment baissé pour atteindre le triste record de 116 millions de spectateurs en 1992. C’est à partir du milieu des années 1990 que la fréquentation remonte enfin la pente pour retrouver aujourd’hui les niveaux qui furent les siens dans les années 1960.

Données statistiques sur la fréquentation des salles de cinéma en France

Autre détail plus amusant : le jeu de données détaille la fréquentation des salles selon les jours de la semaine. Or l’année 2009 a été celle d’un changement. Le vendredi est en passe de détrôner le samedi comme jour de sortie cinéma pour les amateurs de salles obscures. On attend impatiemment que le CNC publie les chiffres de 2010 pour en avoir le coeur net.

Previous postViande, patates, eau, alcool, sport et obésité: l'assiette des Français en cross-data Next post"Pour faire du datajournalisme, il faut savoir maîtriser Excel" Nicolas Kayser-Bril, datajournaliste chez Owni

What do you think?

Name required

Website